Les exigences de la RT 2012

Deux types d'exigences à respecter : les exigences de performances globales (consommation d’énergie et confort d’été) et les exigences de moyens, résumées selon les points suivants :

 

Exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti

 

Cette exigence prend en compte la performance structurelle (isolation étanchéité, compacité) et également la performance conceptuelle, dont l’impératif est de tirer parti de l’environnement extérieur du bâtiment en vue de capter l’énergie, la diffuser et la conserver.
L’idée est donc de limiter les besoins en énergie : chauffage, refroidissement et éclairage.
Cet indice est calculé en fonction des données climatiques, des caractéristiques du bâti et des scenarios d’utilisation.

 

Exigence de consommation maximale Cepmax

 

Cet indice permet de calculer la consommation d’énergie primaire du bâti et doit être inférieur au Cep max = 50 kWhEp/m².an.
5 usages sont pris en compte : chauffage, production d’eau chaude sanitaire, refroidissement, éclairage, auxiliaires (ventilateurs, pompes).

 

Exigence de confort d’été Tic Température Intérieure conventionnelle

 

Le but est d'éviter qu'un bâtiment soumis à une séquence de cinq jours très chauds d'été ne monte trop en température sous l'effet d'un flux d'énergie solaire important. Ce sont principalement le déphasage de l’isolant, l’inertie thermique du bâti, les protections solaires qui entrent içi en ligne de compte.

Ainsi, ces trois exigences prennent en compte l’isolation thermique, la performance des équipements et met en avant la conception structurelle et bioclimatique d’un bâtiment.
Le recours aux énergies renouvelables est obligatoire,
Le traitement des ponts thermiques est incontournable.
Le traitement de la perméabilité à l’air des logements devient primordial.
Les surfaces vitrées ne peuvent être inférieures à 1/6 de la surface des murs.


Chaque maison doit alors être étudiée et sa conception validée par un bureau d’étude thermique. Une attestation de prise en compte de la RT 2012 doit être fournie lors de la demande du permis de construire et à l’achèvement des travaux, accompagnée du test final d’étanchéité à l’air.